Opinion Amazigh, « l’homme libre » …N° 15

Publié le par lieutenantrahmani

Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. (Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, article 19)

 

Opinion Amazigh, « l’homme libre » …N° 15

de Abdelkader Rahmani, le 11 janvier 2012

 

Amazigh : L’homme Libre.  « La terre n’est qu’un seul pays dont tous les hommes sont les citoyens, un seul village à la suite des découvertes scientifiques et de l’interdépendance indéniable des nations. On peut aimer tous les peuples du monde tout en aimant son propre pays. » A.Rahmani

 

 

Le mal français.

 

Fiers d’êtres français ! Max Gallo, BHL, Adler, Finkielkraut, Copé, Koushner, Strauss-Khan, Sarkozy, Besson et tant d’autres immigrés juifs affirment leur attachement indéfectible à Israël.

 

Le mal français

 

Une télévision sacrée et malade de la saleté et la décadence abêtissante qu’elle nous présente. Femmes et hommes en jeans repoussant de saleté comme leur chevelure tantôt en femmes, tantôt en épines d’oursin. On devine cette civilisation malodorante malgré les strass et les paillettes, se couchant avec leurs fripes et leurs savates, se réveillant sans se laver ni en changer.

Les dirigeants de ces médias le font-il pour dévaloriser la France à l’étranger comme elle l’avait été avec ses steak-frites ?

 

Le mal français

 

La jeunesse abandonnée par l’état et par les parents pressés de regarder à la T.V :

- « Qui veut gagner des millions ? »

-« Toute une histoire » où les couples prennent plaisir à exposer leurs piètres intimités.

- Le foot aux salaires mensuels de 400 000 euros pour des coups de pieds dans un ballon.

- La publicité de plus en plus vulgaire notamment pour apprendre à « boustifailler » par des femmes dont la bouche déborde de frites, des hommes la bouche gonflée de fromage et des enfants se servant dans le frigidaire…

 

Le mal français

 

Cette jeunesse abandonnée n’a plus comme idéal que :

- la drogue, l’alcool et les films de violence appuyés par des scènes de pornographie.

- des manifestations et rebellions avec les magasins pillés et les voitures brûlées et bonnes à la ferraille.

- des viols et des coups de couteaux à l’école.

 

Le mal français

 

-Plus d’enseignement ni de service militaire, plus de morale ni de respect pour les parents et les personnes âgées. Plus d’entr’aide, plus de travail, la délinquance et le chômage…

 

Le bien français

 

- Purifier les programmes de télévision.

- liberté aux journalistes (indépendance des journalistes vis-à-vis du gouvernement, des lobbys pro-israéliens et des marchands d’armes.)

- Interdire l’escroquerie des sociétés de vente par correspondance qui annoncent des millions gagnés à condition de passer commande. Le chèque gagné sera dans le colis ; à la réception de ce dernier pas de chèque ! (C’est symptomatique de « l’abus de faiblesse » si banalisé et si antirépublicain de notre société. La loi de la jungle ultralibérale ! Le gouvernement à le devoir de protéger les personnes âgées contre ces margoulins. Tolérer ce genre de pratiques tient de la complicité gouvernementale.)

- Monsieur le ministre de l’intérieur Géant de l’islamophobie et de l’expulsion des immigrés ferait mieux d’assainir la France des escrocs qui la pillent et la dirigent.

- La jeunesse. Un service civil obligatoire en ferait des hommes dignes d’être français et d’éduquer leurs propres enfants qui seront la France, fière d’avoir des hommes…

 

 

Publié dans Lieutenant Rahmani

Commenter cet article