Opinion Amazigh, « l’homme libre » …N° 9

Publié le par lieutenantrahmani

Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. (Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, article 19)

 

Opinion Amazigh, « l’homme libre » …N° 9

de Abdelkader Rahmani, le 6 août 2011

 

Amazigh : L’homme Libre.  « La terre n’est qu’un seul pays dont tous les hommes sont les citoyens, un seul village à la suite des découvertes scientifiques et de l’interdépendance indéniable des nations. On peut aimer tous les peuples du monde tout en aimant son propre pays. » A.Rahmani

 

 

 

Belle Europe, belle entente cordiale !

 

Le journal télévisé de ce mercredi 10 août 2011 nous a donné un spectacle affligeant, les paysans franco-européens ont arrêté des camions espagnols transportant des fruits et des légumes. Les courageux paysans ont jeté sur la route tous les chargements, les ont piétinés, brûlés, inondés. Argument : Concurrence déloyale ! Ils osent parler de loyauté. Où est leur honnêteté ? Dans leur porte monnaie ? Cette déloyauté ne cache-t-elle pas le fait que les espagnols travaillent plus que les Français ? Et volent moins les consommateurs en étant moins cher ?

 

Une certaine loi française freine l’intervention de la police pour empêcher ces actes pourtant filmés par des journalistes. Une autre loi interdit à ceux qui ont faim de récupérer les invendus des supermarchés ! Or l’Etat c’est moi ! C’est le consommateur qui vote honnêtement, et paye ! C’est pourquoi je dis fermement que ces agriculteurs qui bénéficient de subventions des citoyens sont des criminels. Ils doivent rejoindre les prisons où ils apprendront à respecter la nourriture qu’on leur donne pas assez, ou mauvaise faute de moyens.

 

A quel prix sont aujourd’hui les fruits et légumes dans les supermarchés ? Combien de ménages en France se privent d’acheter la nourriture dont ils ont besoin pour eux et leurs enfants ? Ces paysans bien gras n’imaginent-ils pas que des gens affamés regardent les informations ? Qu’ils se retournent contre leur ministère corrompu s’ils ont à se plaindre de mauvaises lois commerciales, qu’ils y fichent le feu s’ils veulent absolument détruire, mais qu’ils RESPECTENT LA NOURRITURE ET CEUX QUI N’EN ONT PAS ! Détruire de la nourriture est un délit quand des gens ont faim, c’est un crime contre l’humanité.

 

L’Espagne est dans le besoin, comme la Grèce, la mauvaise et fausse publicité sur leurs concombres accusés de porter des bactéries tueuses a été un désastre. Faute de bénéficier de la solidarité « loyale » des agriculteurs français et européens, ils voient détruire leur travail. Vont-ils avoir le courage d’interdire l’importation de tous les produits français ? Œil pour œil, dent pour dent ? Qu’est-ce que c’est que cette Europe ?

 

Ces héxacons méritent au moins la flagellation pour destruction de nourriture, et le boycott de leur propre marchandise pour « concurrence réellement déloyale » car violente, envers leurs voisins européens les agriculteurs espagnols!

 

Je me permets de conclure par une caricature expressive de Plantu parue dans Le Monde Magazine du 6 août 2011. (visible en version papier -numérisation en cour)

 

           Aux patrons des chaînes de télévisions : Arrêtez la vulgarité de cette bouffe à profusion qui écœure et rend les agriculteurs complètement irresponsables, plutôt que d’en donner envie.

 

Que pense la patrie des Droit de l’Homme ? L’homme est-il Homme qu’en occident ? Jules Ferry, Emile Zola, Jean-Jaurès, etc, qui justifiaient le droit de coloniser les peuples « inférieurs » et « sans civilisations, » ils sont toujours présents à travers le débat sur « l’identité française. »

 

Debout les barbares contre l’occident, les USA, halte à leur maffia. Apprenons-leur la dignité, la tolérance et le respect de l’autre. Jésus réveille-toi ! Et réveille-les !

 

Publié dans Lieutenant Rahmani

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article